5 choses essentielles à vérifier à l’achat d’un véhicule d’occasion

Achat véhicule d'occasion

À l’achat d’un véhicule d’occasion, il est impératif d’effectuer quelques vérifications sommaires. Il est important de s’assurer que le produit convoité ne soit pas un citron.

Évidemment, en faisant confiance au groupe Beaucage, vous vous évitez beaucoup de problèmes. Les modèles que l’on vous propose ont été passés au peigne fin. N’empêche, pour le plaisir de la chose, voici ce qui est important surveiller lorsqu’on s’intéresse à un véhicule d’occasion.

5 choses à surveiller à l’achat d’un véhicule d’occasion

1.      Le kilométrage

En s’intéressant à un produit de quatre ou cinq ans, notre premier réflexe est de jeter un coup d’œil au kilométrage. Bien sûr, on souhaite toujours que ce dernier soit le plus bas possible, mais est-ce la seule chose qu’il faille vérifier ?

La réponse est non. Un très bas kilométrage peut évidemment signifier que le véhicule convoité a été peu utilisé et se trouve superbement conservé, mais cela peut cacher deux choses aussi ; un odomètre reculé ou un modèle qui n’a pas assez roulé, donc qui pourrait avoir besoin d’entretien.

Dans le premier cas, il fait se méfier de certains revendeurs, institutionnalisés ou particuliers. Chez nous, on ne badine pas avec ça ; l’odomètre des véhicules qu’on vous propose est véridique et certifié. Dans le deuxième cas, sachez qu’un véhicule qui a peu roulé possède probablement plusieurs pièces qui doivent être changées, à commencer par les pneus.

En moyenne, une auto parcourt 20 000 km par année. Il faudrait donc s’attendre à trouver des véhicules de cinq ans avec 80 000 km à 120 000 km au compteur. Un modèle 2015 avec 27 000 km, ça peut être louche.

2.      Inspection visuelle

Si vous souhaitez acheter une maison, la première impression que vous laissera cette dernière pourrait bien dicter la suite des choses, n’est-ce pas ? Et bien la même approche doit être empruntée avec un véhicule.

Que vous soyez connaisseurs ou non, l’état d’un véhicule en dit beaucoup sur la façon dont il a été traité, comme une maison. Des égratignures partout, une malpropreté évidente à l’intérieur, des taches, des pneus usés, bref, quantité de signes visuels peuvent lever un drapeau rouge ; soyez observateurs.

3.      Le prix

Tout véhicule usagé peut être intéressant, à condition que le prix demandé reflète son état réel. Ici, il est de votre devoir de faire vos devoirs. N’hésitez pas à comparer ce qui est offert sur le marché pour un modèle identique avec kilométrage similaire.

Sur ce point, les experts du groupe Beaucage sont là pour vous aider. Nous ne souhaitons pas que vous vendre un véhicule, mais être là pour vous servir avec tous vos besoins futurs. Nous avons compris depuis longtemps l’importance de satisfaire notre clientèle.

4.      L’essai routier

Achèteriez-vous une maison sans l’avoir vu ? Partiriez-vous en voyage sans avoir une idée de l’hôtel qui vous attend une fois rendu à destination ?

Dans le cas d’une voiture, ça peut sembler élémentaire, mais un essai routier avant de se commettre est un impératif. Conduire une voiture, c’est un peu comme enfiler une chaussette. Parfois, on peut trouver un modèle magnifique, mais s’y sentir très inconfortable.

Que faites-vous à l’achat d’un soulier ? Vous l’enfilez et effectuez une petite marche dans le magasin. Avec une voiture, la même approche est essentielle.

5.      L’inspection mécanique

Enfin, spécialement si vous achetez d’un particulier, l’inspection mécanique d’un véhicule d’occasion doit être considérée comme obligatoire. Elle peut vous faire réaliser que vous êtes en présence d’une épave sur roues. Elle peut aussi vous permettre d’identifier des réparations qui sont nécessaires, ce qui pourra vous permettre de négocier le prix à la baisse. Enfin, elle peut aussi vous confirmer que vous avez fait le bon choix.

Chez nous, tous nos véhicules sont inspectés au préalable et, bien sûr, les résultats de ces dernières vous sont disponibles, au besoin.

Groupe beaucage
Fermer