Mercedes-Benz Classe B d’occasion : un secret bien gardé

Mercedes-Benz Classe B

La Classe B de Mercedes-Benz a fait ses débuts chez nous en 2007. Le modèle a connu une belle popularité dès le départ et a permis à quantité d’acheteurs de vivre une première expérience comme propriétaire d’un produit Mercedes-Benz.

En 2013, le modèle était révisé de fond en comble et progressait à tous les niveaux. Puis, entre les années 2015 et 2016, il était l’objet d’une mise à jour fort intéressant de la part de la firme allemande. C’est cette version qui est particulièrement intéressante sur le marché de l’occasion.

Voir la Classe B

Un seul moteur pour la Mercedes-Benz Classe B

Mercedes proposait deux mécaniques pour servir son petit utilitaire, mais la révision d’il y a trois ans en a fait tomber un. En fait, le modèle profite depuis ce temps d’un 4-cylindres turbo de 2 litres. Ce moulin offre une prestation de 208 chevaux et 258 livres-pieds de couple. Sa puissance est magnifiquement exploitée par une boîte automatique à sept rapports. Cette dernière sert également des palettes au volant, question d’offrir un contrôle optimal à celui ou celle qui se trouve derrière le volant.

Et, concernant cette boîte, on parle d’une référence à travers l’industrie. Souplesse, célérité, douceur, efficacité, bref, elle est parfaite.

La traction intégrale pour tous

En retouchant son modèle, Mercedes-Benz a aussi décidé qu’il était temps de le doter de la traction intégrale 4Matic. Avec l’animation aux quatre roues, cette Classe B, qui était déjà intéressante, le devenait encore plus.

L’efficacité de cette traction intégrale, encore là, est une référence dans le monde automobile.

Mercedes-Benz Classe B : deux versions offertes

Outre cette variante à rouage intégral, la Classe B a continué d’être offerte en version à traction. Ainsi, selon votre situation, vous aurez l’embarras du choix.

Dans les deux cas cependant, le modèle a profité d’améliorations à l’intérieur, si bien que la qualité s’en est trouvée bonifiée. Si les premières Classe B avaient été un peu critiqué pour leur finition un peu bâclée et la qualité moins significative de certains matériaux, la situation a été totalement corrigée avec le modèle de deuxième génération (2013). Elle a été de plus bonifiée avec les retouches de mi-parcours.

Conséquemment, on n’a pas l’impression de faire de compromis en faisant l’acquisition de cette Mercedes-Benz d’entrée de gamme.

Une conduite solide

En prime, comme c’est le cas avec tous les produits de la compagnie, on a droit à une expérience de conduite marquée par la solidité. Outre le moteur et la transmission qui brillent, la même conclusion peut être tirée du travail de la suspension qui offre un mariage parfait entre la tenue de route sportive et le grand confort.

Vraiment, on prend goût à passer du temps au volant de ce véhicule compact, pratique, et désormais capable de passer partout 12 mois par année.

Une Classe B de Mercedes-Benz ? Oui, quand ?

Voir la Classe B

À lire aussi :

5 avantages d’acheter une voiture usagée

Acheter voiture usagee
Fermer